Que dit la science admin9815 27 septembre 2019 (0) (170)

ARTICLE 2 : Categorie 2

Dans l’interprétation traditionnelle de la mécanique quantique, le chat n’est alors ni mort, ni vivant. Il se trouve dans une superposition de ces deux états. Ce n’est que lorsque nous ouvrons finalement la boite que l’un des deux états possibles devient la réalité. Le chat est alors soit vivant, soit mort.

L’interprétation traditionnelle de la mécanique quantique pose donc un problème. Il est possible d’imaginer qu’une particule se trouve dans une superposition d’états, chacun affecté d’une certaine probabilité. Ceci devient en revanche très difficile lorsque l’on considère un objet macroscopique comme le chat en question. L’idée d’un animal ni mort, ni vivant, mais dans une superposition de ces états est plutôt difficile à accepter. C’est à ce problème que la théorie des univers parallèles vient apporter une solution élégante.

La liste ne s’arrête pas là et d’autres coïncidences troublantes peuvent être mises en évidence. Elles montrent toutes qu’un Univers avec des constantes fondamentales ou des conditions initiales différentes du nôtre n’aurait pas abouti à la vie telle que nous la connaissons.

Ce résultat constitue une grande surprise. Tout au long de l’histoire de l’astronomie, l’homme a peu à peu perdu sa place centrale dans l’Univers. Ni sa planète, ni son étoile, ni sa galaxie n’avait une importance particulière. Mais il semble soudain que l’Univers a exactement les propriétés requises pour que l’homme – ou plus généralement la vie – puisse apparaître.

Que faut-il penser de cette étonnante conclusion ? Certains auteurs y voient la preuve que l’Univers devait au départ avoir les propriétés requises pour aboutir à la vie. Pour eux, ce dernier possède les propriétés nécessaires à l’apparition de la vie car telle est sa raison d’être, une hypothèse qui porte le nom de principe anthropique.

Le principe anthropique a pour défaut de ne pas expliquer grand-chose et de conduire à des interprétations suspectes. Une autre explication est fournie par la théorie des univers parallèles. Cette théorie, née à la fin des années 1950 fut introduite pour essayer d’expliquer un autre casse-tête de la physique : l’expérience du chat de Schrödinger.

Articles associés

Ou nous mène la science ?

Décrire l’Univers dans son ensemble et de manière précise, c’est bien sûr totalement inaccessible, alors il faut faire des hypothèses simplificatrices. Le plus...
Lire la suite
3 octobre 2019

Quand tout un coup

Décrire l’Univers dans son ensemble et de manière précise, c’est bien sûr totalement inaccessible, alors il faut faire des hypothèses simplificatrices. Le plus...
Lire la suite
3 octobre 2019

ARTICLES RECENTS

La science a sa raison

admin9815 03 octobre 2019

De façon générale, le...

Lire la suite

Première ébauche

admin9815 03 octobre 2019

Le Big Bang (« Grand Boum »a) est...

Lire la suite

Le Big Bang

admin9815 03 octobre 2019

Le Big Bang (« Grand Boum »a) est...

Lire la suite

Vue du ciel

admin9815 03 octobre 2019

Le Big Bang (« Grand Boum »a) est...

Lire la suite

L’histoire au passé

admin9815 03 octobre 2019

Bien entendu à ce...

Lire la suite